« 5 minutes avec » MoE

MoE Marque Favoris Shop Vintage

 

J’ai la peau fragile, capricieuse, je vous passe les détails, je m en arrachais les cheveux parfois…il y a quelques mois j’ai rencontré Emeline, créatrice de la marque MoE et j’ai eu la chance de pouvoir tester ses savons en avant première.

Elle m’a conseillé deux de ses savons, le sel et charbon activé, et le propolis patchouli et miracle, je me sens beaucoup mieux !!

Emeline s’est rendue disponible pour une interview “5 minutes avec” pour nous parler de sa marque et son univers…Merci MoE!!!

MoE, explique nous ton concept?

« Je crée des savons par une méthode ancestrale qui est la saponification à froid.

Je vais surtout puiser mes ingrédients dans la nature avec des extraits de plantes, des huiles essentielles et végétales. Je travaille notamment avec des produits locaux, mon atelier étant dans les Pyrénées orientales j’utilise aussi des produits de la montagne.

J’essaie d’utiliser un maximum de produits bio mais pas que, l’essentiel est de connaître la provenance des matières premières.

La majorité de mes créations sont des savons mais je crée aussi des baumes, huiles de massage, sérums, …

Je choisis des matières premières d’exception, par exemple le lait de jument, le miel pour les bébés, des plantes et des huiles spéciales pour les cheveux pour le savon du voyageur, qui ont des vertus particulières que j’ai étudiées avant de créer le savon en lui-même. Chaque savon est formulé spécifiquement pour un type de peau et un usage particulier.

J’attache beaucoup d’importance au visuel de mes produits, un univers épuré, un packaging qui reflète aussi mon état d’esprit, le plaisir de se chouchouter. »

 

Pourquoi avoir décidé de créer ta marque MoE?

« Je suis chimiste de formation, j’ai travaillé dans les arômes, parfums et cosmétiques et c’est lors d’un séjour professionnel de deux ans à l’Ile de la Réunion que j’ai rencontré une savonnière qui m’a passé son virus…technique de la saponification à froid, travail avec des produits végétaux. La magie de trouver dans la nature des produits bruts et de pouvoir les sublimer dans des produits comme des savons, des baumes pour nous rendre plus beaux!!!

Je vis dans un environnement familial d’entrepreneurs, j’aime depuis toujours l’idée de s’investir dans des projets, quels qu’ils soient, professionnels, personnels et se donner au maximum pour concrétiser les choses et obtenir une certaine fierté (ou pas !).

C’est cet état d’esprit allié à mon côté rêveur qui m’a logiquement amené à ouvrir ma propre entreprise. »

 

Qu’est ce que tu nous prépares en ce moment dans ton labo?

« OUUULLLAAA…je finalise une gamme de savons qui sera la gamme officielle MoE vendue sur mon site Internet (en construction) et des séries spéciales et limitées créées en souvenir de mes voyages (Bali, Brésil, …) et un savon “El Andaluz” crée avec des matières premières d’Andalousie, peut-être même en Andalousie, région qui m est chère dont je suis originaire.

Je fais également des recherches sur des baumes sans encore avoir trouvé la recette idéale donc je continue à chercher comme un savant fou.

Je gère toute la marque seule donc je travaille aussi sur la législation, l’administratif. Si je pouvais avoir les moyens d’embaucher un collaborateur qui m’épaule sur ces aspects (lourds…) je pourrais créer tranquille!! »

Moe Portrait Favoris Shop Vintage

Pour découvrir l’univers et les produits MoE :

www.moenature.wordpress.com

MoE Facebook

MoE Pinterest

MoE Instagram

Pour acheter :

Bientôt sur le site www.moe-nature.fr

Et en attendant, contactez là par mail pour recevoir les détails de la gamme : hello@moe-nature.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

« 5 minutes avec  » Johanna Luz

 

Jell-oO Favoris Vintage Shop Visuel-SugaMama Favoris Vintage Shop

 

Après notre shooting, Johanna Luz, chanteuse de SugaMama et Jell-oO, a accepté de répondre à ces quelques questions et ouvre le bal de la nouvelle rubrique du blog « 5 minutes avec »…UN GRAND MERCI!!!

- En quelques mots, quel est ton parcours et quels sont tes projets actuels?

« J’ai commencé la musique très jeune par le piano, et la flûte traversière en école de musique de quartiers, puis le solfège en conservatoire. Lorsque j’ai eu 17 ans, bercée par toute la musique latino-américaine et jazz de mon environnement familial (grand-père Ténor, père batteur percussionniste, cousins également…), j’ai eu envie de chanter, mais sur scène et pas seulement dans ma chambre! Alors avec mon père (Dario Luciani), nous avons monté mon premier trio jazz. S’en est suivie une belle aventure qui a duré presque 10 ans avec ce groupe qui s’est transformé en quintet et avec lequel j’ai fait deux albums (« Johanna Luz »-2005, « Now or Silence »-2009). Pendant ce temps, je suis rentrée en DEM de jazz au conservatoire où j’ai rencontré Vincent Barrau (guitariste-chanteur) avec lequel j’ai monté le duo Jell-oO (duo Pop Folk depuis 2009, E.P « JelloOphone », album « Sail ») dans lequel je me suis lancée à fond. Je me suis même mise au Ukulélé pour Jell-oO! Toujours grâce aux musiciens rencontrés pendant mes études, j’ai intégré le groupe SugaMama en 2012, un groupe de Soul Rock avec cinq musiciens qui m’ouvre à un autre univers! (E.P « SugaMama » 2012). D’extraordinaires aventures humaines m’ont fait avancer jusqu’à présent, la musique est surtout faite d’échanges! »

- Quelles sont tes inspirations majeures? Tes sources de créativité?

« Lorsque j’écris des textes c’est souvent par rapport à ce que je vis bien sûr, et sur ma génération, ce qui m’entoure. Je pense que nous avons beaucoup de choses à dire autant fleurs bleues que des dénonciations. Il y a tant de beaux et durs sujets à aborder!

De grandes voix telles qu’Ella Fitzgerald, Joni Mitchell, Mel Tormé, Cecilia Bartoli et même Beyoncé m’ont ou m’inspirent toujours! Je pense qu’il ne faut pas s’arrêter à un style en particulier mais se nourrir de tout. J’aime beaucoup Camille, M et Zazie pour leur écriture de textes en français par exemple. »

- Tes news et actus?

« Mardi 15 juillet le nouvel album de Jell-oO intitulé « Sail » sort dans les bacs et sur le web! (Fnac, Amazon, Itunes, Deezer, Music me, etc…), nous en sommes très fiers! cet album est le fruit d’une participation de notre public qui nous a soutenu via Ulule, c’est donc un privilège de le voir sortir dans les bacs, pour nous et pour les gens qui nous soutiennent! L’univers navigue entre le duo et le quintet (basse-Martin Jaussan, batterie-The Pap’s, percussions-Dario Luciani). Nous avons une belle tournée d’été à l’horizon! Avec SugaMama nous avons gagné l’émission « La Grande Battle » sur France 2 en avril dernier, ce qui nous a donné envie d’enregistrer un album qui sortira au printemps 2015. Grâce à cette émission, de jolies scènes se sont ouvertes à nous comme la prairie des filtres pour le 14 juillet à Toulouse! Je continue encore et toujours à défendre ces deux projets! »

Pour en savoir plus :

 

maPlatine.com parle de Favoris

logo_maPlatine_RVB_fond_noir

 

L’équipe maPlatine.com, spécialiste de la platine vinyle a publié sur son blog un article sur Favoris.

En voici un extrait.

Merci les gars!!

« Le site Favoris rejoint la philosophie de maPlatine.com qui consiste à humaniser au maximum l’aspect trop virtuel des ventes en ligne. A ce titre, Lydia vous propose de lui confier personnellement des missions : trouver la petite robe noire de vos rêves, le gros pull d’hiver qui tient bien chaud, le sac de voyage format week-end… Lydia se donne un mois pour vous trouver la pièce idéale en échangeant quotidiennement avec vous au cours de ses recherches. Tous les vêtements présentés au travers du site Favoris sont proposés à des prix raisonnables et toujours emballés avec une attention particulière de la part de Lydia.

Vous l’aurez compris, l’équipe de maPlatine.com a eu un vrai coup de cœur pour le site Favoris by Lydia Destarac. Nous espérons qu’il en sera de même pour vous… »

Lire l’article maPlatine.com

 

 

Yellow Sun – The Raconteurs

Jack White Olympia Favoris Shop Vintage Juin 2014

 

Il y a une semaine jour pour jour, il ne me restait que quelques heures à attendre avant de pouvoir participer au concert ultra-complet de Monsieur Jack White à l’Olympia.

Jack White c’est évidemment les Whites Stripes mais surtout The Raconteurs, Deadweather, deux albums solo, l’ambassadeur du Disquaire Day…

Son deuxième album solo “Lazaretto” en a laissé certains sur la retenue lui reprochant un manque d’inspiration, un refuge systématique dans des sons vintages.

Après la première écoute, j’ai totalement adhéré parce que qu’est ce qu’il y a de mieux que de faire du “neuf avec du vieux”??

Des sons rock, blues, country, cajun, des melodies catchy, un grop coup de coeur pour “Would you fight for my love” et “Three Women”, hymne sur la désillusion amoureuse pour l’un et apologie de la polygamie moderne pour l’autre.

Le concert s’est clairement déroulé en deux parties : transporté à Nashville dans un premier temps, ambiance retro vintage et une deuxième plus agressive, ultra rock. Je pense ne pas être la seule à avoir fini le souffle coupé et les bras tétanisés!!

Quoi de plus naturel pour moi d’appeler la sélection de Juillet “Yellow Sun” des Raconteurs, miette dans l’oeuvre immense de ce cher Jacky.

Il y a des hommes à qui j’ai simplement envie de dire : MERCI