Electric Man – Rival Sons

 

Rival sons Chronique Favoris by Lydia Destarac

La première fois que j’ai écouté Rival Sons et leur album « Head Down », j’ai franchement cru que mon père était passé à côté de ce groupe quand il avait 20 ans puisqu’il ne m’en avait jamais parlé.

Sans forcément chercher à en savoir plus et n’étant pas toujours une mordu de tout savoir en détail sur un groupe, j’ai continué à les considérer comme un pilier de ma playlist ni plus ni moins.

Et en 2014, je vois que sort un nouvel album « Great Western Valkyrie » et là quand même je me dis que j’ai du zapper un truc…

Alors non Rival Sons ce ne sont pas des papis du rock.

Le groupe a été crée en 2009, vient de Long Beach California et a 4 albums à son actif.

Ce dernier album est assez différent de « Head Down » et même si les Rival Sons ont déjà un son bien spécifique, il prend là une autre ampleur.

On reste quand même sur une base très rock, blues avec une couche assez psyché en plus.

On aime beaucoup ou pas du tout, guitare tranchante, voix envoutante, ça percute c’est sûr.

J’avais envie de vous parler de ce groupe depuis les débuts de FLD et là, double occasion : Electric Man, morceau rêvé pour lancer la sélection d’Avril et les premières pièces hommes mais surtout concert Mercredi 22 avril, dans deux jours donc, au Bikini à Toulouse.

J’y serai et espérons que Jay Buchanan nous amène comme il le dit dans ce titre dans son « Promised Land »…